Traitement plasma et traitement corona, la différence

Si le traitement plasma permet de préparer les surfaces avant le collage, l’effet couronne, quant à lui, permet à la fois de nettoyer et d’activer les surfaces pour leur offrir une meilleure adhésion lors des processus d’impression et de collage. Évidemment, ces deux traitements vont de pair, mais qu’est-ce qui les différencient ? Focus sur les détails.

Tout savoir sur le traitement plasma

Le traitement plasma est une technologie permettant de préparer les surfaces des matériaux avant les processus d’impression et de collage dans le cadre de la transformation d’un produit. Ce type de traitement, complément de l’effet couronne, est souventefois encouru pour les surfaces plus réduites puisqu’il permet un nettoyage plus précis.

Au sortir du traitement plasma, les surfaces de matériaux sont débarrassées totalement de leurs impuretés. On obtient ainsi une surface nettoyée de façon durable. Il est important de noter qu’il est tout à fait possible d’associer le traitement plasma à une injection de gaz, ce qui va permettre de nettoyer en profondeur la surface de façon plus performante qu’avec l’air comprimé classique.

Pour le traitement plasma, il y a deux types de système, à savoir : le plasma sous vide et le plasma sous pression atmosphérique. Les systèmes de torche ULS ou torche à plasma sont tout indiqués particulièrement dans les traitements avant la pose de filet de colle ou bien la pose de points. Résolument efficaces et surtout faciles à utiliser, ces produits s’adaptent parfaitement à tous types de surfaces et à toutes les géométries. Quant aux systèmes de traitement qui forment un rideau plasma atmosphérique, ils reprennent le même fonctionnement que le traitement corona indirect, mais à quelques détails près.

Et qu’en est-il du traitement corona ?

Le traitement corona ou « l’effet couronne » permet à la fois d’activer et de fonctionnaliser les surfaces dans l’objectif d’obtenir une adhésion optimale dans le cadre d’un processus d’impression. Et au sortir du traitement corona, l’adhésion et l’adaptabilité de la surface sont assurées alors que la consommation de colle et d’encre est réduite. Mieux, la surface est totalement nettoyée de toutes ses impuretés. Ainsi, il devient plus aisé d’enchaîner les opérations de collage. Pour vérifier l’efficacité de l’effet couronne et de savoir si la tension de surface des matériaux est optimale, des encres tests peuvent être utilisées.

Il existe notamment plusieurs types de traitement, dont la plus classique qui est dédiée au traitement des pièces géométriques. D’autres traitements plus élaborés (le traitement corona pour pièces 3D) permettent de nettoyer tous les types de matériaux non conducteurs, entre autres, le bois, les textiles et les plastiques. On retrouve ce système de traitement dans de nombreuses lignes de fabrication, tant en production qu’en laboratoire, surtout dans l’industrie de l’emballage où l’on doit traiter des films flexibles et des plaques rigides. Il y a également d’autres techniques comme le système de traitement corona indirect. On utilise cette technique dans le cadre d’encollage d’étiquettes en petites laizes ainsi que le « web process line ».

Bon à savoir : le traitement corona ne nécessite pas l’ajout d’air comprimé ou de gaz comme c’est le cas du traitement plasma sous pression atmosphérique.

Rédigé par
Plus d'articles de Var Info

Comment réussir l’aménagement de son extérieur ?

Tout comme la décoration intérieure, l’aménagement de votre extérieur ne doit pas...
Lire la suite